J’entends Siffler le train – Peinture Copie

J’entends Siffler le train – Peinture Copie

1,00196,00

J’entends siffler le train – Peinture Copie

Impression Fine Art Hahnemühle
Plusieurs Tailles
Signé par l’auteur
Ou fichier téléchargeable

Effacer

Description

J entends siffler le train - originale - copie - peinture néo expressionnisme - tmpx

J’entends siffler le train – Peinture Copie

Numérique – tmpx – Juin 2019
Peinture – tmpx – Décembre 2019

Impression Fine Art Hahnemühle
Thèmes: sociétale, musique

Tailles cm : 75 x 60 x 0.3
Tailles inch : 29.53 x 23.62 x 0.12

Signé par l’auteur


J’entends siffler le train – Peinture Copie

Œuvre néo expressionnisme tmpx – Peinture Originale

Ici > L’oeuvre originale tmpx

J’entends siffler le train est une chanson française de 1962 interprétée, la même année, par Richard Anthony qui en fait un grand succès et par Hugues Aufray.

Il s’agit d’une adaptation de 500 Miles (en), chanson folk américaine, sans doute écrite par Hedy West. Les paroles françaises sont de Jacques Plante.

La chanson

Un jeune homme entend au loin siffler un train, il sait que ce dernier emporte à jamais celle qu’il aime. Il n’a pas eu le courage de venir sur le quai lui dire adieu…

« J’ai pensé qu’il valait mieux / Nous quitter sans un adieu / Je n’aurais pas eu le cœur de te revoir / Mais j’entends siffler le train, Mais j’entends siffler le train, Que c’est triste un train qui siffle dans le soir »

Déjà il le regrette, mais trop tard.

« J’ai failli courir vers toi / J’ai failli crier vers toi / C’est à peine si j’ai pu me retenir (…) /
Et j’entends siffler ce train / Et j’entends siffler ce train / J’entendrai siffler ce train toute ma vie »

Contexte

Au début de l’été 1962, c’est dans le contexte de fin de guerre d’Algérie (5 juillet 1962), que sort J’entends siffler le train interprété par Richard Anthony.

Sur une musique nostalgique, le refrain de cette chanson d’amour rappelle aux appelés et à leurs familles. Les trains qui les emmenaient au combat. Rétrospectivement, Richard Anthony évoque le fait :

« Les jeunes partaient faire cette sale guerre d’Algérie. Ils chantaient ça paraît-il dans les baraquements. On l’a vraiment pas fait exprès. »

Réception

Les versions de Richard Anthony et d’Hugues Aufray sortent toutes deux en juillet 1962.

Le disque d’Hugues Aufray6, qui n’a pas encore accédé pleinement au statut de vedette, passe inaperçu, alors que celui d’Anthony remporte un grand succès.

Sa version qui pourtant n’est qu’un titre de la face B d’un super 45 tours intitulé J’irai twister le blues, s’écoule à plus de 1,5 million d’exemplaires. Devenant, par ailleurs, le premier tube de l’été de l’histoire de la variété.

Ce succès modifie l’image de Richard Anthony, par conséquent, il est perçu davantage comme crooner que comme rocker.

Bien plus tard, sur scène lorsqu’il interprète le titre, Hugues Aufray raconte en préambule : qu’en 1959, après avoir sorti son premier disque. Il fut invité aux États-Unis par Maurice Chevalie. C’est là qu’il a découvert la musique et qui d’ailleurs, allait inspirer son œuvre.

Rentré en France, il a dans ses bagages un grand nombre de chansons dont 500 Miles (en), qu’il confie à un éditeur (qu’il ne nomme pas) à cet égard, ce dernier (« peu scrupuleux » selon Aufray), les a distribuées à plusieurs artistes…

L’adaptation française de 500 Miles est confiée à quelqu’un (« qui n’est pour rien dans cette incorrection », précise Hugues Aufray). Qui en a fait un grand succès. Mais c’est bien moi qui ait ramené en France ce titre.

En 2011, Hugues Aufray sur l’album Troubador since 1948, enregistre une nouvelle version en duo avec Françoise Hardy

Texte Wikipedia

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND
Qualité

Signature

Supports

Tailles

, , ,

Téléchargement

Thèmes

,

Tailles P(tmpx)

Taille P15 : 75*60 cm – 29.53 x 23.62 inch
Taille P20 : 100*80 cm – 39.37 x 31.49 inch
Taille P25 : 125*100 cm – 49.21 * 39.37 inch
Taille P30 : 150*120 cm – 59.05 * 47.24 inch

Téléchargements

Licence Creative CommonsFichier Numérique
Plus grande résolution sur demande contact@tmpx.fr

Photographie de Peinture Originale
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

L’œuvre peut être utilisée librement (copie, diffusion, modification). Mais le nom de l’auteur « tmpx.fr » doit être obligatoirement apparent.

Taille 2500 px (Grand côté)- Résolution maximale 72 pp

L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous». Article L. 111-1du code de la propriété intellectuelle (France)

Fine Art Hahnemühle

Papier Fine Art
Hahnemühle 210 gr/m2

Les papiers jet d’encre FineArt répondent aux plus hautes exigences en matière de reproduction d’oeuvres d’art grâce à des résultats d’impression extraordinaires et une excellente conservation (plus d’un siècle).
Ils conviennent parfaitement aux expositions, collections d’art et éditions prévues pour durer.
Pour se conformer à ces exigences, des papiers d‘arts ultra-purs, de haute qualité sont utilisés comme base papier.
Des feutres naturels de conception spéciale donnent à ces papiers leur surface unique.
Celle-ci confère au motif un caractère tridimensionnel qui améliore le résultat de l’image grâce à une grande intensité.
Les papiers FineArt fabriqués à base de coton ou d’alpha-cellulose se distinguent par leur forte main, leur volume exceptionnel et leur texture particulière.

Avec le couchage jet d’encre haute résolution qui permet de restituer de manière impressionnante les couleurs et les détails, de produire de magnifiques contrastes et de faire ressortir des noirs intenses, les papiers jet d’encre FineArt constituent un ensemble luxueux de produits haut de gamme.

Vous aimerez peut-être aussi…